Ponérihouen : un homme se rend aux gendarmes après le meurtre de son oncle

Ponérihouen : un homme se rend aux gendarmes après le meurtre de son oncle



Ce mardi après-midi, un jeune homme de 27 ans s’est présenté à la brigade de la gendarmerie de Ponérihouen pour avouer le meurtre de son oncle, a annoncé le procureur de la République, Alexis Bouroz, par communiqué de presse. 

D’après les premiers éléments de l’enquête, au coeur de cette sordide affaire, des tensions familiales « existants depuis un certain temps entre les deux hommes » précise le parquet de Nouméa. Les faits se sont déroulés ce mardi 16 janvier au matin, au sein de la tribu de Saint-Yves à Ponérihouen. À la suite « d’une nouvelle dispute qui aurait éclaté au réveil », le présumé assassin « serait allé chercher l’arme calibre 12 de son oncle dissimulée sous des feuilles de café à l’écart des habitations». Le jeune homme, à une distance de 20 mètres, a tiré un seul coup de fusil en direction de son oncle âgé de 64 ans, l’atteignant mortellement à la tête.

Si le jeune homme de 27 ans s’est rendu spontanément dans l’après-midi à la gendarmerie de la commune, il aurait dans un premier temps « envisager de cacher le corps », indique le parquet.

Le corps du sexagénaire a été retrouvé par des enquêteurs de la section de recherches, assistés d’enquêteurs de la brigade de Ponérihouen, de deux techniciens en identification criminelle venus de Nouméa et de gendarmes mobiles d’Argentan, précise le même communiqué de presse.

Le présumé meurtrier a tout de suite été placé en garde à vue. Il est présenté ce jeudi matin devant un juge d’instruction et mis en examen pour meurtre. Il encourt une peine de prison de 20 à 30 ans.

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.