Algues à Poé : pas de danger

Algues à Poé : pas de danger



Depuis ce matin, des employés provinciaux nettoient les plages de Poé d’une algue très présente, mais sans danger pour les baigneurs. Explications.

« Ces algues ne présentent aucun caractère toxique et sont sans danger pour la population. » Le message est clair, et rassurant. Depuis la semaine dernière, une prolifération d’algues vertes affecte le lagon de Poé et est à l’origine de dépôts importants sur la plage, entre le creek salé et la faille aux requins. Ces dépôts d’algues constatés diminuent depuis hier matin, lundi 22 janvier, ce qui permet d’espérer la fin du phénomène d’ici quelques jours. La province Sud engage, à partir d’aujourd’hui et en fonction des marées, le nettoyage des plages impactées. De leur côté, des employés du Sheraton ont eux-aussi procéder à l’enlévement des algues devant l’établissement.

Il semble s’agir d’algues du genre Cladophora, qui sont naturellement présentes dans le milieu mais qui ne peuvent proliférer qu’en présence d’une pollution organique ou minérale. Un phénomène comparable a déjà été observé en baie de Sainte-Marie, à l’Anse-Vata et la Baie des Citrons.

L’explication ? Selon la province Sud, « Lorsque la masse d’eau est chargée en nitrates et en phosphates, la chaleur estivale et la faible profondeur du lagon de Poé sont favorables à une telle prolifération. La houle de la semaine dernière, associée à un hydrodynamisme faible, pourrait avoir induit l’arrachage des algues et leur concentration dans le lagon (à défaut d’avoir été expulsées par l’alizé, celui-ci ayant été totalement absent sur une dizaine de jours), puis leur dépôt sur la plage avec les marées. »

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.

1 commentaire(s)

des plus récents
Meilleur des plus récents des plus anciens
1

La même chose qu'en Bretagne où c'est pas dangereux non plus sauf qu'un mec et son cheval en sont morts, de toute façon il y a des polluants dans l'eau donc c'est pas dangereux, on est dans l'incompétence et le mensonge réflexe administratif habituels