Deux apprentis cuisiniers tahitiens brillent à Paris

Deux apprentis cuisiniers tahitiens brillent à Paris



Le Salon de la gastronomie des Outre-mer s’est soldé hier à Paris par la victoire de deux élèves hôteliers tahitiens au concours culinaire le « Trophée de Babette ».

 

L’avenir de la gastronomie polynésienne est assurée. Le Tahitien Alann Poilvet a terminé premier du « Trophée de Babette », un concours culinaire exigeant réservé aux meilleurs élèves des lycées hôteliers, qui s’est achevé ce dimanche Paris, après deux jours de compétitions au Salon de la gastronomie des Outre-mer.

Ce concours s’est déroulé de la manière suivante : chaque candidat avait une heure pour réaliser un plat à partir d’une recette donnée par Babette de Rozières, créatrice et organisatrice du salon de la gastronomie. Un panier surprise leur était confié au début de l’épreuve. Les produits qui y figuraient devaient impérativement être tous utilisés. Par exemple, la première recette imposée de l’épreuve était : une poitrine de volaille fermière, papaye, crème de betterave aux épices douces.

Tehuiarii Papaura a obtenu pour sa part une superbe deuxième place à la plus grande joie de Frédéric Bolmont, le professeur du lycée hôtelier venu de Tahiti les coacher. S’il n’a pas démérité le troisième jeune Tahitien Jason Ho n’a pu finir sur le podium, mais il aura eu la satisfaction d’être parmi les six finalistes.

Steeve Lefoc, directeur de cabinet de Tearii Alpha, ministre du Développement des ressources primaires, Yvette Temaurii, présidente de la chambre d’agriculture et Caroline Tang, Déléguée de la Polynésie française à Paris, ainsi que tous les Polynésiens présents ont chaleureusement félicité les deux lauréats.

Add comment

E-mail is already registered on the site. Please use the Login form or enter another.

You entered an incorrect username or password

Sorry, you must be logged in to post a comment.