Gita : un phénomène à surveiller de près

Gita : un phénomène à surveiller de près



Selon le site de prévision Windy, « Le cyclone de catégorie 2 Gita a déjà causé des inondations, coucher des arbres et a causé l’évacuation de 200 personnes dans des centres spécialisés à Samoa. » Se déplaçant vers l’ouest la semaine prochaine, Gita devrait, selon trois modèles différents compilés sur le site Windy, passer vendredi au plus près du Sud de la Nouvelle-Calédonie, provoquant de la pluie et des vents à plus de 100 km/h. D’ici là, sur sa trajectoire, au Sud des Tonga, les vents devraient atteindre plus de 150 km/h et des rafales de plus de 200 km/h au milieu de la semaine prochaine.

Selon Météo France Nouvelle-Calédonie (www.meteo.nc), « Le cyclone tropical Gita devrait encore se renforcer et incurver sa trajectoire vers l’ouest. Gita ne représente plus de menace pour l’archipel de Wallis-et-Futuna. Gita ne représente pas de menace pour la Nouvelle-Calédonie jusqu’à mercredi, mais pourrait ensuite concerner notre zone. Les modèles donnent en général une trajectoire évitant la Nouvelle-Calédonie en passant dans le sud-est de notre zone. Ce système est à surveiller car les prévisions peuvent évoluer. »

Photo : Windy.com

Gita : un phénomène à surveiller de près

#Cyclone #Gita Selon météo France Nouvelle-Calédonie: « Gita ne représente pas de menace pour la Nouvelle-Calédonie jusqu'à mercredi, mais pourrait ensuite concerner notre zone… Ce système est à surveiller car les prévisions peuvent évoluer. »

Posted by La Dépêche de Nouvelle-Calédonie on Sunday, 11 February 2018

 

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.