Comment s’appelle ce poisson ici et ailleurs ?

Comment s’appelle ce poisson ici et ailleurs ?



La Communauté du Pacifique (CPS) décline en dix langues, dont le français et le tahitien et « français Calédonien », son application mobile nommée PacFishID, déjà utilisée en anglais par 9 000 pêcheurs ou amateurs. PacFishID permet d’identifier avec certitude quelque 320 espèces de poissons côtiers comestibles du Pacifique.

L’application PacFishID permet d’identifier près de 320 espèces côtières communes de requins, de raies et de poissons. Conçue au départ pour les agents des pêches responsables de la collecte de données, elle a rapidement séduit un public beaucoup plus large et plus de 9 000 utilisateurs ont déjà téléchargé la version anglaise.

La version française de l’appli est au service des pêcheurs, des agents des pêches et de tous les amoureux du lagon en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française, à Wallis et Futuna et dans tous les autres pays et territoires francophones.

La CPS a profité de cette mise à jour pour inclure une nouvelle fonction très attendue à l’échelon régional. Les utilisateurs de l’appli peuvent désormais voir le nom des poissons en français, français de Nouvelle-Calédonie, français de Polynésie française, langue australe, reo tahiti, marquisien, paumutu, wallisien, futunien, ainsi qu’en chamorro, langue parlée à Guam, en attendant que d’autres langues océaniennes viennent compléter la liste.

« Lutjanus bohar se nomme ‘Anglais’ en Nouvelle-Calédonie, ‘Ha’amea’ à Tahiti et ‘Tagåfi’ à Guam. L’utilisation de noms locaux devrait faciliter l’identification des prises par les pêcheurs qui doivent remplir des fiches de pêche. Ces données sont essentielles pour une bonne gestion des ressources côtières dans la région. », souligne Aymeric Desurmont, Chargé de l’information halieutique à la Division des pêches de la Communauté du Pacifique.

Conjointement à la mise en ligne de l’application et à l’aide des mêmes données, un « Guide d’identification des poissons côtiers les plus consommés en Océanie » a été distribué aux institutions des territoires francophones. Il aidera les agents des services des pêches à identifier les poissons côtiers de consommation courante sur les marchés ou sur les sites de débarquements des bateaux pêcheurs.

Les utilisateurs ayant déjà installé l’application sur leur téléphone ou leur tablette peuvent dès à présent la mettre à jour pour profiter de l’ensemble des améliorations. PacFishID est disponible gratuitement sur App Store, Play Store ou Windows Store.

La Communauté du Pacifique (CPS) est la principale organisation scientifique et technique du Pacifique. Forte de ses 26 pays et territoires membres, elle œuvre depuis 1947 en faveur du bien-être et du développement des peuples du Pacifique.

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.