Le Kea Trader, comme si vous y étiez

Le Kea Trader, comme si vous y étiez



Grâce au travail d’un drone et de son pilote, de nouvelles images du Kea Trader montrent l’état de délabrement du navire échoué depuis 330 jours, désormais coupé en deux. Changement de cap des opérations.

Un épisode de mauvais temps entre le 25 et le 27 mai a provoqué de fortes houles sur le récif Durand. La partie avant de l’épave s’est désolidarisée de la partie arrière, et présente désormais une gîte de 18 degrés. L’embarquement d’équipes sur les deux parties de l’épave dans des conditions de sécurité acceptables est jugé difficile. Cette situation conduit à une réévaluation des priorités.

L’enlèvement des débris disséminés sur le récif, à la fois dans une perspective de dépollution et pour préparer l’arrivée des moyens lourds est la tâche privilégiée à court et moyen terme. Cet objectif permet à la fois de tirer le meilleur parti des moyens mobilisés par l’entreprise Shanghaï Salvage Company (SSC), et de limiter les risques liés aux conditions de travail sur le récif. Les embarquements à bord restent envisageables mais ne seront réalisés qu’à la faveur de conditions météorologiques particulièrement favorables.

Le nouveau plan qui doit être établi à la suite du passage du cyclone Hola et des altérations importantes subies par l’épave, est en cours d’élaboration. Ce plan prévoira la mobilisation de nouveaux moyens lourds, dont la conception fait l’objet d’études d’ingénierie complexes. La faisabilité, mais également l’impact environnemental de ce nouveau plan, devront être au cœur du processus de validation, qui mobilisera des expertises de très haut niveau. Les priorités fixées au propriétaire restent identiques : éviter tout nouvel accident, lutter contre toute forme de pollution, et se donner comme objectif de restituer le récif à son état de nature.

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.