La carte « senior » pour mi-novembre

La carte « senior » pour mi-novembre



Comme annoncé dans la déclaration de politique général de décembre 2017, le gouvernement a travaillé à la mise en œuvre « d’une véritable politique » en faveur des personnes âgées. Le Congrès a adopté à l’unanimité la création d’une carte « seniors » dès la mi-novembre.

L’intersyndicale des retraités l’avait souhaité, la carte « senior » arrive. Après l’indexation du complément retraite de solidarité sur l’indice du coût de la vie, la carte senior constitue la deuxième mesure instaurée par le gouvernement dans le cadre du déploiement, d’ici à la fin de l’année, d’une politique du bien vieillir en Nouvelle-Calédonie. Il reste encore beaucoup de travail et de précisions à apporter, mais le Congrès a validé à l’unanimité, mercredi dernier en séance publique, la création d’une carte « senior » qui doit redonner du pouvoir d’achat aux plus de 60 ans et relancer la consommation.

Christopher Gygès aux côtés de deux représentants de l’intersyndicale des retraités, Bruno Heuea Poroi et Reynald Fahrner.

Chargé de la protection sociale, de la famille et de la solidarité au gouvernement, Christopher Gygès a expliqué « travailler depuis plusieurs mois maintenant à la définition d’une politique globale qui envisage tout le parcours de la personne âgée, depuis son départ à la retraite jusqu’à une possible situation de dépendance ». Gratuite et accordée sur demande pour une durée de cinq ans aux plus de 60 ans résidant en Nouvelle-Calédonie (soit environ 30 000 personnes), la carte senior, première du nom en Nouvelle-Calédonie, permettra à ses titulaires de bénéficier de tarifs préférentiels auprès de partenaires et ce, sur tout le territoire. « Des commerces, des structures culturelles, sportives ou de loisirs, mais aussi, peut-être, des établissements publics comme l’OPT », a détaillé le membre du gouvernement.

La gestion du dispositif sera confiée au groupement d’intérêt public Handicap et Dépendance, le gouvernement tiendra à disposition du public la liste des organismes partenaires, et les premières cartes devraient être délivrées mi-novembre, selon Christopher Gygès. Un projet de délibération que le congrès a adopté à l’unanimité, mais qui doit désormais être précisé notamment en termes de coût de gestion, de modalités d’attribution, mais aussi de partenariat notamment dans le Nord et les îles. Christopher Gygès a d’ores et déjà annoncé que des réunions avaient été organisées en ce sens.

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.