Délinquance : mise au point du Haut-Commissaire T.Lataste

Délinquance : mise au point du Haut-Commissaire T.Lataste



Dans un communiqué transmis ce vendredi soir aux médias, le Haut-Commissaire Thierry Lataste réagit aux cambriolages de commerces survenus ces derniers jours sur le territoire. Mais aussi dément les exagérations statistiques, les phénomènes de gang ou de vols avec violence en Nouvelle-Calédonie. 

Communiqué du 16 février 2017 

“La Nouvelle-Calédonie est confrontée, depuis des années, à trois phénomènes délinquants : une forte intensité des cambriolages, des vols de voitures et des coups et blessures volontaires, phénomènes souvent en lien avec une consommation massive d’alcool.

Les policiers et les gendarmes sont engagés tous les jours, prennent des risques à toute heure pour prévenir la commission des faits, rechercher les auteurs, les appréhender et les déférer à la justice. Ils n’ont pas d’autre instruction que d’y consacrer tout leur professionnalisme, toute leur énergie avec les renforts humains et matériels qu’ils ont reçus.

Oui, contrairement aux cambriolages dans les habitations qui sont en baisse (-12,7 %, – 186 faits), les cambriolages dans les locaux commerciaux sont en hausse (+35,6 %, +221 faits). Je le sais, j’en fait une priorité pour les forces de l’ordre qui sont pleinement mobilisées pour arrêter les auteurs. Avec succès puisque 16 personnes ont été arrêtées, et ce dès le lendemain, dans l’affaire du cambriolage de la station-service de Magenta. Mais non, il n’y a pas de phénomène de gang en Nouvelle-Calédonie.

“Mais non, il n’y a pas de phénomène de gang en Nouvelle-Calédonie.”

Oui, les vols de voiture sont un sujet majeur de préoccupation, mais non ils ne sont pas, là non plus, le fait d’une délinquance organisée.

Oui, les coups et blessures volontaires sont en Nouvelle-Calédonie à un taux supérieur à celui de la Métropole, dans la grande majorité des cas il s’agit de violences intrafamiliales ou de rixes entre personnes alcoolisés. Mais, non, la Nouvelle-Calédonie n’est pas confrontée aux phénomènes de vols avec violence. Certes ils augmentent mais ils sont deux fois moins importants qu’en France métropolitaine et douze fois moins importants qu’en Guyane par exemple.

“Mais, non, la Nouvelle-Calédonie n’est pas confrontée aux phénomènes de vols avec violence.”

Je tiens à dire aux Calédoniens que la sécurité et la paix sont les premières de mes préoccupations. Policiers et gendarmes y sont engagés jour et nuit, à chaque instant. Sachez-le, l’Etat lutte, condamne et mène un combat sans relâche contre la délinquance. Les actes de violence sont intolérables, ils ne sont pas tolérés et ne le seront pas.

Je ne sais pas quel est le but poursuivi par ceux qui jouent avec la peur, mais en tout cas, leurs spéculations, interprétations et approximations ne sont pas dignes d’un pays qui a besoin de sérénité à la veille d’une échéance majeure.

Certaines propositions formulées dans les domaines qui relèvent de la compétence de l’Etat sont contraires aux principes de la loi et au respect des libertés fondamentales qui fondent la République française, et que je suis chargé, avec l’autorité judiciaire, de faire respecter.”

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.

1 commentaire(s)

des plus récents
Meilleur des plus récents des plus anciens
1

Oui, les policiers et le gendarmes sont engagés tous les jours, mais non, les magistrats ne font pas ce qu'on attend d'eux ! Sans leur complaisante confinant à la complicités, le pays se porterait bien mieux.
Quand pourrons-nous leur demander des comptes ?